Diversité et inclusivité

Nous sommes une équipe d’enseignants et coachs qui sommes blancs, hétérosexuels et cis-genre.
Certaines de nos propositions sont mixtes et d’autres sont conçues spécialement pour des femmes hétérosexuelles cis-genre et/ou des hommes hétérosexuels cis-genre.
Les femmes et les hommes n’étant pas éduqués de la même façon, ils ont des épreuves différentes pour affirmer leur singularité, se libérer de leurs conditionnements et des modèles qui ne leurs conviennent plus.

Si vous avez déjà fait un coming-out, vous avez déjà fait au moins une partie de cette démarche à votre façon, et vous n’avez probablement pas les mêmes besoins.

Nous n’avons pas votre vécu, nous ne sommes pas experts de vos spécificités.

Ceci étant dit :

– Les principes du Slow Sex Love Life sont universels !
– Vous êtes les bienvenus, et nous vous invitons à échanger avec nous au préalable pour cerner vos attentes et besoins afin que tout se passe au mieux.
– Nous pouvons et avons déjà co-créé des ateliers spécialement pour des publics particuliers, que ce soit un groupe d’âge, un genre, une orientation sexuelle, des personnes en situation de handicap*, des naturistes, des libertins, des pratiquants BDSM, Kink, etc, la liste n’est pas exhaustive.

Ce qui fait le succès de ces événements est de bien comprendre vos besoins, attentes et spécificités pour mieux y répondre.

Exemple d’une situation actuelle :
Pour notre cours conçu pour les hommes cis-hétéros,  nous avons des personnes ne s’identifiant pas en tant qu’homme cis qui souhaitent y participer.
Leur motivation étant de mieux comprendre les hommes cis, la démarche est compatible.
Afin de créer des espaces de parole les plus sécures possibles, des espaces non-mixtes sont prévus, notamment pour les forums et les lives.
Il y aura des temps en mixité prévus ponctuellement dans le cadre d’exercices et de témoignages.

*Pour accompagner des personnes en situation de handicap, nous reconnaissons que cela peut nécessiter une formation et/ou des dispositions (matérielles et/ou pédagogiques) spécifiques, le dialogue et la collaboration seront d’autant plus de mise pour éviter de créer des difficultés autrement évitables.
Nous avons par exemple pu observer que le public valide peut avoir besoin d’accompagnement pour se sentir à l’aise et ouvert à un public qui lui est « différent ».

La publication a un commentaire

  1. Claude Brasseur

    Ça m’intéresse beaucoup!
    Et j’aimerai prendre part à une activité… pour commencer!
    Je suis membre AR-GO et j’ai participé à plusieurs ateliers dont particulièrement impactant (positivement) avec Agnès

Laisser un commentaire