Cours pour hommes – Présentation des thèmes

LE DESIR
Le Désir. Ce vent, d’intensité variable, qui donne de l’élan pour entreprendre, avancer, aller vers le monde. Il déboule avec une foule de questions. D’où vient-il ? Comment l’identifier ? Comment le communiquer ? Et si je n’y accédais pas ? Pire, et si j’y accédais ? Nous tenterons dans ce cours d’en faire une approche la plus complète possible, de voir la place centrale qu’il occupe, de comprendre le mécanisme du désir compensatoire, de discerner les désirs qui en cachent d’autres, de savoir ménager soi et les autres dans cette quête perpétuelle de son assouvissement.

Vous arrive-t-il

  • D’être encombré ou gêné par votre désir ?
  • D’avoir l’impression qu’il est trop envahissant, qu’il n’est pas le bienvenu ?
  • De vous retrouver entre plusieurs désirs qui semblent contradictoires ?

Dans ce module nous explorerons comment :

  • Passer de la frustration au plaisir de désirer.
  • Apprendre à jouer avec le désir.
  • Trouver un espace de désir commun quand l’un.e est plus en demande que l’autre.
  • Identifier et exprimer vos désirs plus profonds avec clarté.

Le chemin de la réconciliation avec le désir que nous vous proposons est un espace d’expérimentation ludique et joyeux, bien plus qu’on ne peut l’imaginer. Pour des résultats surprenants.

L’AFFIRMATION DE SOI
Arrêter de vouloir bien faire, être « comme il faut », appliquer les bonnes techniques et les bonnes recettes dans l’espoir d’être aimé. Ça ne marche pas. M’exprimer sans fard ni crainte, dans toute ma vulnérabilité et ma puissance, et voir qu’en étant moi même, le monde tient toujours debout, et que mes relations gagnent en profondeur et en intimité. Accepter aussi ma part d’ombre, et comprendre qu’elle fait partie intégrante de ce que je peux offrir. Comprendre enfin qu’en m’affirmant, je me débarrasse en conscience du besoin parfois envahissant d’être validé par autrui, et plus particulièrement par ma partenaire.

Vous arrive-t-il

  • de ne pas oser dire non, par peur de déplaire ou d’être rejeté ?
  • De dire ce qu’on attend de vous plutôt que de dire clairement ce que vous pensez ?
  • D’avoir du mal à déterminer et poser vos limites ? D’être trop gentils ?
  • De ressentir un manque de reconnaissance ?
En définissant les contours de ce que vous acceptez et n’acceptez pas, vous devenez une personne identifiable plutôt qu’un pantin malléable. En dépassant votre peur de déplaire, vous gagnerez en estime de vous même et en respectabilité.

Dans ce module, vous apprendrez à :

  • Identifier vos valeurs et vos limites.
  • Dépasser la peur du rejet, de déplaire.
  • Développer votre assertivité, et découvrir son pouvoir d’attraction.
LE CONSENTEMENT
Je crois savoir ce que je veux. Je crois savoir ce que l’autre veut. Suis-je vraiment au clair avec moi-même ? L’autre est-elle au clair avec elle-même ? Le consentement, ce joyeux bordel ! Et maintenant, comment fait-on ? Je veux m’assurer que ce que nous vivons, nous l’assumons et le désirons pleinement. Et que nous nous sentons à l’aise d’exprimer si ça n’est plus le cas. Il me faut des outils pour m’en assurer. Des outils de communication, d’attention, de compréhension et de décryptage. Pouvoir rester en moi même tout en étant curieux de ce qui se passe en face.

Vous est-il déjà arrivé

  • de vous retrouver perdu face à des signaux ambivalents ?
  • d’apprendre après-coup qu’une partenaire ne s’est pas écoutée sans que vous ne vous en rendiez compte ?

Dans ce module nous aborderons les questions suivantes :

  • Comment insuffler la mécanique du consentement de manière fluide, sans « briser la magie » ?
  • Comment le rendre sexy ?
  • Comment vous assurer qu’un « oui » est un vrai « oui » ?
  • Comment mettre votre partenaire à l’aise pour exprimer ses désirs et ses limites ?
  • Comment bien vivre et accueillir un non ?
  • Comment réagir en cas de difficulté ?

Vous repartirez avec :

  • Une meilleure compréhension des enjeux et nuances du consentement.
  • Des outils, simples et clairs.
  • Des pistes de réflexions.
LA COMMUNICATION
J’ai toujours aimé avoir raison. Je pense ne pas être seul dans ce cas ! Mais j’ai souvent aimé avoir raison au détriment de mes relations. Au final, quel est le jeu qui me tient le plus à cœur ? Il y a le jeu fini, celui qui détermine qui gagne et qui perd. Et il y a le jeu infini, qui consiste à continuer de jouer le plus longtemps possible, quitte à changer les règles. Dans ce jeu, il est possible de considérer chaque interaction comme source d’enrichissement, et d’accéder à des trésors de connexions et d’intimité. Considérer chaque échange par le biais du plaisir et de la curiosité, et essayer de capter toutes les émotions, toutes les nuances, toutes les richesses qui se cachent dans les mots, et bien souvent, par delà les mots. Avec un peu de jeu, de subtilité et d’attention, communiquer avec les femmes n’est pas un casse-tête !

Vous est-il déjà arrivé

  • de sentir qu’une conversation se jouait à un niveau implicite et qu’il vous échappait ?
  • de vous accuser l’un l’autre d’être irrationnels ?

Dans ce module vous apprendrez à :

  • Mieux se comprendre soi pour mieux comprendre l’autre.
  • Comment identifier différents modes de communication et se les approprier.
  • Capter les messages sous les messages.
PROPHYLAXIE ET CONTRACEPTION
Du respect de soi naît le respect de l’autre. En identifiant clairement ce que je ne souhaite pas vivre, j’accède aussi très vite à ce que ne veut pas vivre ma ou mon partenaire. Ne pas souhaiter tomber malade, ni d’avoir un enfant non désiré, ça me paraît être la base. Mais tout peut se confondre dans l’instant. Dans celui du désir, du plaisir, je peux déraper, emporté par cette vague de chaleur qui pourrait bien nous brûler les doigts ! Alors comment je fais ? Comment je m’assure, comment j’assure l’autre ? Comment je co-crée et consolide un espace de sécurité dans lequel nous pourrons nous ébattre avec délectation ?
  • Vous est-il déjà arrivé qu’une partenaire se retrouve à prendre une pilule du lendemain ou à procéder à une IVG et que vous auriez aimé savoir comment mieux l’accompagner ?
  • Aimeriez-vous prendre votre part de la charge de la contraception tout en ayant des réticences et des questions ?
  • Aimeriez-vous créer plus de sécurité tant émotionnelle que physique pour plus de confiance et d’abandon dans vos relations ?
  • Aimeriez vous mieux comprendre les peurs et les besoins de vos partenaires ?

Dans ce module pour trouverez :

  • Des témoignages.
  • Des outils.
  • Des connaissances pratiques.
DE LA SÉDUCTION A LA SÉDUISANCE
J’ai appris que je devais agir. Séduire. Dire et transmettre mon désir. Et s’il n’y avait pas que ça ? Et si je pouvais aussi être désirable ? Est-ce que ça ne me ferait pas un peu des vacances ? Dans ce cours, nous parlerons de la capacité à devenir une offre, une possibilité, une aventure. De savoir être à l’écoute du désir des autres, et de comprendre l’utilité de cet atout. Parce que je ne souhaite plus avoir l’impression de forcer des barrières infranchissables. Commencer par ouvrir ma porte, savoir montrer ma vulnérabilité aux personnes qui m’offrent la leur, pour démarrer une relation plus sereinement, plus lentement, en prenant le temps de déguster chaque étape. S’écarter de l’art de séduire, pour plonger avec délice dans celui de la séduisance !
  • Vous est-il déjà arrivé de bloquer devant quelqu’un, ne sachant comment exprimer un désir ?
  • En avez-vous assez d’être toujours celui qui prend l’initiative et s’expose au potentiel rejet ?
  • Aimeriez-vous, de temps en temps, être celui qui se fait accoster ? D’être la personne désirée ?
  • En avez-vous marre des « techniques », « recettes » de drague, et préféreriez-vous flirter avec plus de légèreté et de complicité ?

Dans ce module, nous vous proposons :

  • De reconnaître en vous ce que vous avez à offrir.
  • D’identifier les personnes qui sauront accueillir sans jugement votre vulnérabilité et votre désir.
  • D’allier authenticité et flirt.
  • De faire de la séduction quelque chose d’agréable, au-delà d’un quelconque aboutissement.
LE TOUCHER
Souvent je m’éloigne de mes sens. Je pars dans ma tête, je pense les choses, j’ai du mal à revenir à mon corps, à ce qu’il ressent, à ce qu’il demande, à ce qu’il souhaite toucher, et comment le toucher. Une table, un arbre, un tissu, une peau… C’est en revenant à la base, en me déconnectant de mon mental, tout en restant alerte aux envies de ma ou de mon partenaire, que je découvre le plaisir de caresser, d’effleurer, de saisir. A travers mes désirs et une connexion de qualité, j’apprends à oublier aussi le « bien faire », cette pression que je me colle, et rester en phase dans l’instant présent. Il existe une foule de variation dans ce que je peux goûter, voir, entendre et sentir.. Et toucher !
  • Vous est-il déjà arrivé de toucher l’autre pour son plaisir, en oubliant le votre ?
  • Vous est-il déjà arrivé de rester coincé dans votre tête, à vous demander si vous touchiez de la bonne manière ?
  • Aimeriez-vous pouvoir clarifier vos intentions, pour éviter les malentendus et ressentir plus de plaisir ?

Dans ce module nous aborderons :

  • La roue du consentement de Betty Martin, pour reconnaître les intentions de chaque partenaire.
  • Le développement de la sensibilité tactile à travers quelques exercices.
  • Le fait de toucher pour son propre plaisir, et comment ce plaisir se transmet naturellement.
SEXUALITE
Je bande. C’est bien. J’ai compris aussi que je ne suis pas obligé. Que je peux aussi oublier l’idée de la performance, de bien faire pour contenter ma partenaire. Que ma sexualité ne se résumait pas à ce qu’on entendait traditionnellement : que les activités pouvaient être diverses et variées, qu’elle pouvait être synonyme de plaisir et d’excitation, mais aussi de bien-être et de détente. Qu’il est possible de descendre en tempo, en intensité, pour remettre mon attention et ma sensibilité à sa juste place. Que le tout passe enfin par le moteur central de la connexion, et qu’elle est la source et le récipiendaire de ces instants de décollage. Allô Houston ? On n’a pas de problème.

Aimeriez-vous vous libérer :

  • De la pression de la performance ?
  • De la peur de la « panne » ?
  • De l’éjaculation qui arrive trop tôt ou qui tarde trop ?

Aimeriez-vous découvrir :

  • Votre potentiel orgasmique au-delà des quelques secondes précédant l’éjaculation ?
  • Goûter au plaisir de la réceptivité, de l’abandon, de la détente, du lâcher prise ?
  • Une sexualité dédramatisée, créative, qui soit source de connexion, de plaisir, et de perpétuelles découvertes et nouveautés.
Ce module apportera de nouveaux points de vue originaux sur tous ces sujets grâce à l’approche du Slow Sex. Dans ce module nous parlerons érection, éjaculation, pénétration et orgasmes. Pour beaucoup d’hommes, la sexualité rime plus avec contrôle, stress et performance qu’avec abandon. Et la capacité au plaisir peut en pâtir. Contrôler son érection, qu’elle soit là au bon moment et surtout pas au mauvais moment. Contrôler son éjaculation : pas trop tôt mais pas trop tard non plus. La pénétration, pourquoi pas ne plus la rendre incontournable mais comment faire sans modèle ?
LE TRAUMA
J’apprends à percevoir mes versions antérieures. Ces versions de moi avant que je ne mette le doigt sur ce qui me bloquait, sur ce qui m’empêchait d’accéder à mon expression la plus nette possible. Sur ce que j’avais subi sans pouvoir réagir, ou sur ce que j’avais fait subir sans pouvoir assumer. En adoptant une posture méditative, d’observation, je peux revenir sur ces événements, les décortiquer, en ressentir les émotions avec détachement, en tirer des leçons précieuses. Tenter de réussir à garder l’inéluctable souvenir, en mettant le doigt sur ce que je souhaite ne plus reproduire, ou voir reproduit. Débarrasser le trauma de la honte, savoir lui accorder l’importance qu’il mérite, en parler, et partager pour faire comprendre. Voilà un excellent marqueur de progression. Chaque jour qui passe, je suis un nouvel homme !

Vous est-il déjà arrivé de :

  • Rester coincé dans votre tête sans parvenir à revenir dans votre corps et dans l’instant présent.
  • Ne pas comprendre certaines réactions émotionnelles et physiologiques chez vous ou votre partenaire.
  • Ne pas savoir réagir quand votre partenaire a des réactions de figement, de mutisme, de repli sur soir, ou alors des réactions émotionnelles qui vous semblent disproportionnées.
  • Vous retrouver démuni et impuissant face à des blocages.

Dans ce module nous aborderons :

  • Les signes de trauma léger qu’il est facile d’accueillir sans pour autant devenir le thérapeute l’un de l’autre.
  • Comment reconnaître et comprendre les mécanismes du trauma.
  • Savoir les accueillir comme un processus naturel d’intégration et en récolter le potentiel de connexion et de changement positif.

Laisser un commentaire