À toi qui hésites.

À toi qui hésites,
À toi qui dis « j’ai super envie et en même temps ça me fait flipper », ou encore « je ne sais pas si je suis prête, ça me fait un peu peur ».
À toi qui te dis : je ferai le prochain stage / cours / atelier / conférence quand… x ou y.
À toi qui me lis depuis des semaines, des mois, des années, à toi qui regardes mes vidéos, qui as mon livre, et qui…hésites encore. 

Tu as le droit de prendre ton temps, et de prendre tout le temps dont tu auras besoin, et enfin venir… ou pas.

Dans nos espaces il est hors de question d’outrepasser une part de nous qui dit « non ».
Bien au contraire, nous sommes là pour revenir à notre intégrité, à notre « entièreté » et à notre souveraineté, c’est à dire agir à partir d’un alignement intérieur. Et cet apprentissage prend une part importante de nos enseignements. 

Si tu viens, je ne veux pas que tu forces quoi que ce soit. Je veux que tu sois 100 % prête et alignée dans ton choix pleinement assumé. 

Et ceci étant dit, je suis très curieuse ; j’aimerais mieux comprendre ce qui te retient, ce dont tu as peur, ce qui te fait « flipper », ce qui te rend prête ou pas. Ce dont tu as besoin.

C’est pourquoi je voudrais ouvrir une conversation avec toi.

Ceci est une invitation pour un rdv gratuit pour explorer cet appel que tu ressens et ces peurs qui te retiennent.
Je te propose cet espace d’écoute pour que tu puisses déposer, écouter et regarder tes peurs.
Entendre leur message, leur besoin et en tenir compte.

Et je connais ça :
Mes peurs et mes désirs sont souvent une grosse pelote de fils complètement emmêlés et la seule façon d’y voir plus clair et de sortir de ma paralysie est de prendre le temps de tirer chaque fil jusqu’au bout, de les démêler, de leur apporter de l’empathie, de la réassurance, dédramatiser, et voir ce qui émerge ensuite.

Ça m’aide infiniment d’avoir une personne non-jugeante, patiente, sincèrement curieuse, bienveillante et sans but pour m’écouter et tout déposer, démêler, comprendre, et me détendre enfin avec tous ces fils d’enjeux emmêlés. 
Parfois je sais y arriver seule, en écrivant, en méditant, en laissant venir et parfois une personne pour m’accompagner ça change tout.

Et toi, sais-tu sortir de la paralysie face à tous tes fils entremêlés ?
Sais-tu écouter tes peurs, distinguer tes besoins au travers et en prendre soin?

Comme je l’ai écrit dans mon post précédent, parfois c’est juste « fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve ».
Parfois c’est juste que s’ouvrir à l’abondance, au plaisir, à la simplicité sur des sujets qui sont si sensibles et qui nous tiennent tellement à cœur, qui nous rendent tellement vulnérables c’est comme un grand saut dans l’inconnu pour notre psychisme, n’est-ce pas trop beau pour être vrai ? N’est-ce pas pour les autres mais pas pour nous ? N’est-pas un mythe, juste dans les contes de fées ?

C’est un tel bouleversement que notre psychisme ne sait pas, ne comprend pas, il patine comme un ordinateur, bloque tout.

Et tu te retrouves là, devant ton écran à lire les témoignages, regarder les vidéos, lire les posts et te dire : le prochain je le fais. 

Si tu te reconnais dans ce texte alors encore une fois je t’invite à prendre rdv avec moi. J’ai envie d’être cette personne bienveillante, non-jugeante, sincèrement curieuse qui te donnera l’espace de tirer les fils de ta pelote et y voir plus clair.
Je sais que ça peut être beau, touchant, émouvant, drôle et amusant.
Crois-moi, j’ai moi aussi passé du temps sur mon perchoir, parfois des années à avoir très très très envie de quelque-chose et ne pas y aller. J’ai eu raison d’attendre de trouver la bonne personne, le bon stage, le bon enseignant. 
Et en même temps, j’ai l’impression qu’ils sont tous arrivés une fois que j’avais fait le point avec moi, que je me suis sentie alignée et décidée. Et une fois que j’avais dompté mes peurs, bien souvent les bonnes personnes, les bons stages et formations se présentaient à moi. Il s’agit d’une alchimie intérieure et c’est parfois une pratique quotidienne que de s’y adonner et démêler chaque jour mes pelotes intérieures de peurs et de désirs ;).

Tu vas peut-être te dire j’ai un « léger » conflit d’intérêt pour être neutre dans cette démarche.
C’est tout à fait vrai.

Voici mes intérêts :
– Mieux comprendre mon public et mieux répondre à ses besoins et interrogations et ainsi rendre mes propositions plus accessibles.
– Te montrer qu’il existe des outils et des moyens que tu ignores peut-être pour faciliter l’accès à tes désirs et ton chemin d’épanouissement personnel.
– Stimuler la possibilité de trouver des pistes pour commencer à faire bouger une situation bloquée entre tes désirs et tes peurs. Que ce soit avec moi ou seul.e, ou avec une autre personne pour t’accompagner.
– Et bien sûr, bien sûr, évidemment je serais très heureuse que mes stages, ateliers et cours se remplissent… de personnes enthousiastes, alignées et prêtes. 

Je n’ai aucun intérêt à avoir des personnes dans mes cours, stages, ateliers qui ne sont pas 100 % volontaires et enthousiastes.

« Notre plus grande peur n’est pas d’être inadéquat.
Mais plutôt que nous sommes puissants au-delà de toute mesure.
C’est notre lumière, et non notre part d’ombre qui nous effraie.
Nous nous demandons;
« Qui suis-je pour être intelligent, magnifique, talentueux et fabuleux. »
En fait, qui êtes vous pour ne pas l’être? (…)
En laissant notre propre lumière briller,
nous donnons aux autres la permission de faire de même.
Ainsi libérés de notre peur, notre présence automatiquement libère les autres. »

Marianne Williamson

Laisser un commentaire